SANS UN BRUIT – sans intérêt – 0/10

SANS UN BRUIT – 2018 – États-Unis – 1h30 – réalisé par John Krasinski avec Emily BluntJohn KrasinskiMillicent Simmonds 

L’intro

Véritable carton au box office US, des critiques élogieuses un peu partout, voilà de quoi me faire saliver, rare sont les films d’horreurs si bien notés ! Je suis allé le voir, confiant, j’en suis ressorti perdu, choqué devant une telle bouse que j’ai trouvé absolument sans intérêt.

L’histoire

Dans un futur proche y’a des grosses bêtes qui ne supportent pas le bruit et tuent tout ce qui en fait. Une famille continue d’habiter une petite maison dans la campagne et dans le silence le plus complet mais forcément ça va faire du bruit.

La critique

Je vais commencer par le début, c’est logique, rappelle-toi je suis super confiant, le film démarre, évidemment tout est silencieux. C’est assez surprenant et je n’ai plus trop l’habitude d’avoir un silence de mort dans la salle, c’est pas le moment de manger des pop corns. On présente la petite famille avec des parents irresponsables qui ne font pas attention au gamin turbulent qui n’en fait qu’à sa tête, zéro suspens il fait du bruit et ce qui devait arriver arriva. C’est soigné dans la réalisation mais pas très réaliste dans l’action, quelle idée de ne pas surveiller le petit.

A-Quiet-Place-2_1

Plus l’histoire avance et plus je me dis que c’est quand même pas du tout réaliste tout ça. Bien sûr c’est un film mais quand même tout n’est pas pardonnable et je ne sais pas par quoi commencer. Dès qu’il y a du bruit la bête s’agite. Sachant qu’il y a du bruit partout, le vent, la pluie, l’orage, les lapins, difficile de croire que ces bêtes ne s’énervent QUE lorsqu’un humain fait un bruit. Sachant qu’en les tuant elle fait encore plus de bruit… ça ne tient pas la route tout ça. S’ajoute à cela les décisions pas très intelligentes des personnages principaux, dans un monde sans bruit on continue à faire des enfants et à accoucher comme si de rien n’était (au passage, un travail remarquable du personnage joué par Emily Blunt qui accouche en cinq petites minutes d’un bébé plus calme que le Dalaï-lama) et on continue d’habiter en pleine campagne en sachant pertinemment qu’à proximité d’une cascade, les bêtes n’entendent rien (l’amour du risque). Bref ça devient de plus en plus pénible et il n’y a rien pour sauver quoi que ce soit.

sans un bruit_1

Le casting est pas mal, mais jouer des personnages débiles ça aide pas. L’intrigue prend l’eau avec une sourde bien plus balèze que tous les scientifiques du monde, sans parler de la scène de fin, un moment pas franchement intéressant mais je me rattrape à ce que je peux, je me dis que ça va repartir, ça y est, ET BIM, générique de fin…coupé, en plein milieu de l’histoire, pas une fin digne de ce nom pour ce film indigne. Comme un scénario qui traînait sur un bureau, inachevé (et de loin), mais comme y’avait que ça de dispo ils en ont fait un film. Et ces critiques, et ce hit au box office, comment, pourquoi ? Comme toutes les questions que je me suis posé en regardant ce film, je crains que ça ne reste sans réponse.

Conclusion

Le pire film que j’ai vu depuis bien longtemps, même We are the flesh lui passe devant avec son message philosophique. Une intrigue qui ne tient pas debout, des personnages loin d’être attachants vu comment ils sont bêtes sans compter une fin en pleine histoire, rien, mais alors rien de rien ne peut sauver ce désastre tant apprécié par certains. Tant mieux pour eux, moi j’ai perdu une heure trente et six euros cinquante. 0/10.

T’es pas d’accord avec ma critique ou au contraire tu penses la même chose ? Laisse ton avis en commentaire tout en bas. Et pour rester informé des nouveaux articles, tu peux me suivre sur facebook sur twitter ou être alerté directement par mail.

Donne moi ton avis en commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s