SHADOW – esthétique – 6/10

SHADOW2018Chine – 1h56 – réalisé par Yimou Zhang avec Chao DengLi SunRyan Zheng

L’intro

J’ai juste vu la bande annonce et son esthétisme travaillé proche du noir et blanc, alors je suis allé le voir. La vie c’est simple hein.

L’histoire

La femme du commandant doit faire un choix crucial dans sa vie alors que son mari a un double pour le représenter.

La critique

Bon alors c’est qu’après avoir vu le film que je me suis rendu compte que le réalisateur est un peu connu, c’est lui Le secret des poignards volants et encore lui pour The great wall, histoire sur la grande muraille de Chine avec Matt Damon que je n’ai pas vu. Passons.

Oui, c’est esthétiquement très intéressant avec des couleurs qui tirent beaucoup vers le noir et blanc uniquement à l’exception de quelques gerbes rouges par moment parce que ça saigne un peu. De mon interprétation ce n’est pas uniquement pour faire joli, c’est aussi pour reprendre les couleurs du ying et du yang très présents dans le film notamment sur les zones de combat. Y’a peut être d’autres raisons qui ont pu m’échapper faute d’avoir une culture chinoise débordante.

shadow-ying-tiff-2018-review

Une fois qu’on a dit que c’était beau reste encore à avoir une histoire intéressante. C’est le cas de celle du shadow qu’on suit. Un esclave qui ressemble suffisamment au commandant pour le remplacer quand il s’agit de mettre sa vie en danger à la place de son maître. C’est le même acteur qui joue les deux rôles et qui les joue bien. Un roi pas si fou que ça, un vieux commandant qui joue aux échecs et sa femme tiraillée qui n’est pas là que pour faire jolie, des personnages principaux et secondaires plutôt bien développés.

shadow yimou king

Beaucoup de blabla qui restent intéressants à suivre et quelques scènes de combats entre parapluie et méga sabre, très très bien filmées et vraiment agréables à regarder. Courtes certes mais jolies. Le duel des cerveaux entre le roi et le commandant suit son court et la violence monte d’un cran à mesure qu’on s’approche de la fin un poil trop prévisible.

Ce que je reproche au film c’est son manque de réalisme sur certains aspects, héros indestructible, géographie douteuse (tout à l’air d’être à 5 minutes à pied) et intrigue prévisible.

Conclusion

Un joli film esthétiquement, une histoire relativement intéressante mais sans être pour autant surprenante, à voir par curiosité. 6/10.

T’es pas d’accord avec ma critique ou au contraire tu penses la même chose ? Laisse ton avis en commentaire tout en bas. Et pour rester informé des nouveaux articles, tu peux me suivre sur facebook sur twitter ou être alerté directement par mail.

Publicités

Donne moi ton avis en commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s